2019-2024

Mobiliser les hommes et les garçons : de la théorie à la pratique

Logo_ICRW.jpg

2019-2024

International Center for Research on Women

L’International Center for Research on Women (ICRW) est un institut de recherche qui s’attaque aux défis auxquels sont confrontés les femmes et les filles dans le monde. L’institut a mené des recherches de pointe sur la façon dont le genre façonne la société et dont les inégalités de pouvoir impactent la vie des gens. Nous soutenons l’ICRW depuis 2019 pour enrichir les connaissances théoriques et pratiques dans le domaine de la mobilisation des hommes et des garçons en faveur de l’égalité des genres.

Défi

La participation des hommes et des garçons est de plus en plus reconnue comme indispensable, non seulement à l’émancipation des femmes, mais aussi, plus généralement, pour encourager la transformation des normes sociales qui renforcent les structures patriarcales et nuisent aux femmes et aux hommes. Si des stratégies avérées de mobilisation des hommes et des garçons commencent à se développer, elles restent toutefois très rares.

ACTION

A la suite de l’étude « Gender equity and male engagement: it only works when everyone plays » (Equité des genres et engagement des hommes : ça ne marche que si tout le monde joue), menée et publiée par l’ICRW en 2018, une étude de terrain a été lancée pour mettre en pratique les leçons tirées de cette recherche et développer une base de données probante sur la participation des hommes et des garçons à l’émancipation des femmes et à la promotion de l’égalité des genres.

Cet essai de cinq ans intègre des stratégies d’engagement des hommes dans les programmes traditionnels destinés aux femmes que Women for Women International et Hand in Hand International mènent au Rwanda et en Tanzanie. Quelque 900 femmes et 470 hommes sont impliqués. Sur la base des résultats, l’ICRW va éditer un guide des bonnes pratiques qui sera partagé avec l’ensemble du secteur.

IMPACT

Alors que l’essai sur le terrain sera suivi sur cinq ans, les résultats préliminaires sont déjà encourageants avec plus de femmes qui travaillent hors du domicile, plus de terrains enregistrés au nom des deux conjoints, une meilleure communication au sein du couple, une meilleure perception de l’égalité des genres et moins de tolérance de la violence domestique.

large-WOMENFORWOMENINTERNATIONAL_RWANDA_2017_17.jpg

© Women for Women International

medium-WOMENFORWOMENINTERNATIONAL_RWANDA_2017_10.jpg

© Women for Women International

medium-HANDINHAND_TANZANIA_2019-2023_2.jpg

© Hand in Hand

medium-HANDINHAND_TANZANIA_2019-2023_7.jpg

© Hand in Hand

large-WOMENFORWOMENINTERNATIONAL_RWANDA_2017_17.jpg

© Women for Women International

medium-WOMENFORWOMENINTERNATIONAL_RWANDA_2017_10.jpg

© Women for Women International

medium-HANDINHAND_TANZANIA_2019-2023_2.jpg

© Hand in Hand

medium-HANDINHAND_TANZANIA_2019-2023_7.jpg

© Hand in Hand

Crédits photos : Header © Women for Women International

Défi : © Hand In Hand International