Notre action

Guinée-Bissau

La Guinée-Bissau est un des États les plus pauvres et les plus instables du monde. Depuis son indépendance (déclarée en 1973, reconnue en 1974), elle a connu 4 coups d’État et 16 tentatives, complots ou présomptions de coup d’État.
Le pays dépend fortement du secteur agricole. La culture de la noix de cajou est vitale, puisqu’elle assure des revenus modestes à la plupart des agriculteurs et constitue la principale source de devises du pays. La Guinée-Bissau souffre pourtant d’une dette extérieure colossale et son économie repose principalement sur l’aide étrangère.
La pauvreté touche plus de 70 % de la population. Les taux de mortalité infantile et maternelle sont importants et la malnutrition chronique globale s’élève à plus de 25 %.
Pour renforcer la participation des femmes à la vie politique et aux processus décisionnels, le parlement de Guinée-Bissau a adopté le 2 mai 2019 une loi qui impose de proposer 50 % de candidates sur les listes lors des élections. (Sources : l’UNICEF, ONUSIDA et la Banque Mondiale 2019)

Population totale (milliers)
1'874
RNB par habitant
750$
Espérance de vie à la naissance
58 ans
indice de développement humain
178 (sur 189)
Taux de mortalité des moins de 5 ans
81‰
Taux net de scolarisation (école primaire)
71.2%
Prévalence du VIH chez l’adulte (% e la population)
3.5%
Personnes de tout âge vivant avec le VIH (milliers)
44'000
Utilisation de sources d’eau potable améliorées (% de la population)
67%
Insuffisance pondérale modérée et grave (% enfants moins de 5 ans)
28%

programmes associés

Partenaires actuels

Tostan