Cartier Philanthropy - Innovations sociales pour répondre aux besoins des pauvres

Innovations sociales pour répondre aux besoins des pauvres

Finalisé

Acumen stimule la création d’entreprises sociales qui offrent aux pauvres des opportunités pour transformer leur vie. De 2013 à 2016, nous nous sommes employés, en partenariat avec Acumen, à soutenir cinq entreprises à fort potentiel qui œuvrent pour améliorer l’accès à une éducation de qualité et au marché du travail de communautés à faible revenu et offrent des solutions fiables et abordables en matière d’énergie propre aux collectivités hors réseau.

Durée
2013-2016
priorité
Développement social et économique des femmes Accès aux services de base
pays
Inde
partenaire
Acumen

Résultats obtenus

De 2013 à 2016, nous nous sommes employés, en partenariat avec Acumen, à soutenir cinq entreprises à fort potentiel qui œuvrent pour améliorer l’accès à une éducation de qualité et au marché du travail de communautés à faible revenu et offrent des solutions fiables et abordables en matière d’énergie propre aux collectivités hors réseau.

  • Portefeuille éducation : Acumen a investi dans LabourNet, une société indienne de formation professionnelle axée sur les travailleurs du secteur informel, et dans Edubridge, un programme de formation s’adressant aux étudiants de 18 à 25 ans issus des régions rurales et semi-urbaines d’Inde. LabourNet offre des formations en construction, technologies de l’information et de la communication, arts et stylisme, tandis qu’Edubridge œuvre à offrir aux étudiants formés un premier emploi dans les services bancaires, financiers et de distribution. Acumen a aussi apporté son soutien à Hippocampus Learning Centres*, qui propose des programmes d’encadrement extrascolaire aux enfants âgés de 3 à 12 ans de la région rurale du Karnataka, en Inde.
    LabourNet et Edubridge ont respectivement formé plus de 450 000 et 70 000 étudiants. Hippocampus a pris en charge plus de 7 000 élèves durant la période d’investissement d’Acumen (2012-2014).
    (*Acumen a depuis cessé de travailler avec Hippocampus).
  • Portefeuille énergies propres : Acumen a investi dans BURN Manufacturing, un fabricant kenyan de fours hautement performants et bon marché, et dans Frontier Markets, une entreprise qui s’attaque aux défis de la distribution en zone isolée en Inde en collaborant avec de petits revendeurs pour proposer des produits bon marché, tels que des lanternes et panneaux solaires aux clients vivant dans ces zones.
    BURN s’emploie, en partenariat avec des sociétés de microfinance, à mettre au point des plans de financement pour ses distributeurs et utilisateurs finaux et a déjà touché près d’un million de personnes depuis l’investissement d’Acumen en 2015. À ce jour, Frontier Markets a vendu près de 90 000 produits à énergie propre dans l’État indien du Rajahstan, touchant plus de 380 000 personnes.
  • Une étude sur les femmes et les entreprises sociales
    La Cartier Charitable Foundation a également financé une étude réalisée par Acumen et le Centre international de recherche sur les femmes (CIRF) visant à comprendre comment les entreprises sociales pouvaient améliorer la vie des femmes et rendre les marchés plus inclusifs en intégrant l’égalité des genres dans la chaîne de valeurs. Le rapport qui en a résulté, intitulé « Women and Social Enterprises: How Gender Integration can Boost Entrepreneurial Solutions to Poverty », présente les conclusions de plusieurs études de cas d'entreprises sociales figurant dans le portefeuille d'investissements d'Acumen en examinant le niveau d’intégration des femmes et les opportunités de renforcer leur inclusion. Bien que préliminaires, les résultats suggèrent que les stratégies visant à l’intégration des femmes dans les entreprises sociales ne sont pas seulement efficaces sur le plan éthique, mais aussi saines sur les plans social et économique.