Cartier Philanthropy - Libérer le potentiel de la jeunesse marocaine

Libérer le potentiel de la jeunesse marocaine

Nouveau

Si l’emploi constitue l’un des défis majeurs de notre époque, le chômage des jeunes est particulièrement alarmant, car il a des conséquences dévastatrices pour la société tout entière. Au Maroc, quatre chômeurs sur cinq sont âgés de 15 à 34 ans. Étonnamment, plus les jeunes étudient, moins ils ont de chances de décrocher un emploi malgré la demande criante de travailleurs qualifiés. Il existe un décalage évident entre les besoins de nombreux employeurs et les compétences des jeunes diplômés. Nous soutenons Education for Employment, pour améliorer la préparation et l’employabilité de 430 jeunes Marocains ainsi que leurs perspectives de décrocher des postes à responsabilité et de s’assurer des moyens de subsistance décents.

Durée
2019-2020
priorité
Modes de subsistance et écosystèmes durables Accès aux services de base
pays
Maroc
partenaire
Education for Employment

Contexte

Au cours des dernières années, le Maroc a connu un fort développement, soutenu par la croissance de l’industrie, par des investissements étrangers directs et par le renforcement des relations avec l’Afrique subsaharienne.
Pourtant, un jeune Marocain sur cinq est actuellement sans emploi. Deux tiers d’entre eux restent en moyenne inoccupés pendant deux ans et huit mois. Ce ratio augmente de manière préoccupante chez les femmes : leur participation à la vie active est la cinquième plus faible du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.
Le chômage des jeunes s’explique par l’écart entre compétences, emplois et débouchés. L’éducation publique ne prépare pas suffisamment les jeunes à l’acquisition des compétences générales, techniques et numériques nécessaires pour occuper les postes disponibles. Plus préoccupant encore, la motivation des diplômés n’est pas à la hauteur du marché du travail local, de plus en plus exigeant et mobile.

Action

Nous soutenons les actions d’Education for Employment (EFE), qui aide plus de 430 jeunes Marocains (dont une moitié de femmes) à développer les compétences nécessaires qui leur permettront de mieux se préparer au marché du travail, d’augmenter leurs chances de décrocher des postes à responsabilité et de s’assurer des revenus et des moyens de subsistance suffisants.

Grâce aux formations en ligne et présentielles, toujours organisées en fonction de la demande des employeurs, les diplômés accèdent à des programmes de placement professionnel ciblés et acquièrent des compétences techniques (communication, travail en équipe, leadership) et commerciales (ventes et marketing directs, négociation, merchandising).

Durant les six mois suivant l’obtention du diplôme, EFE aide les jeunes à opérer efficacement la transition entre formation et emploi en les mettant en lien avec des opportunités professionnelles concrètes dans de nombreux secteurs, dont la technologie, la vente au détail, la construction ou encore le paramédical.

Résultats attendus

  • 389 jeunes Marocains améliorent leurs aptitudes professionnelles par le biais d’une plateforme d’e-learning, et 210 renforcent leurs compétences générales et/ou professionnelles grâce à des formations présentielles.
  • 232 diplômés trouvent un emploi à temps plein dans les six mois suivant la fin de la formation.
  • En tenant compte de la taille moyenne d’un foyer au Maroc (4 à 6 personnes), près de 1 000 personnes bénéficient du fait qu’un des membres de leur famille est parvenu à obtenir un revenu décent.
  • Le secteur privé profite d’un meilleur accès aux talents, ce qui stimule la compétitivité, la croissance et la création d’emplois.

Stratégie à long terme

EFE Maroc est le leader de l’employabilité des jeunes dans le pays. Depuis 2007, elle a formé plus de 47 000 jeunes (52 % de femmes) et permis à 82 % de ses diplômés de décrocher un poste dans 390 multinationales et entreprises locales partenaires.

En établissant un réseau actif à l’échelle nationale et des partenariats clés avec plusieurs institutions publiques, EFE travaille assidûment à associer les entreprises en recherche d’employés qualifiés et les jeunes au chômage, qu’il arme des compétences nécessaires pour réussir sur le marché du travail et dans la vie.