Cartier Philanthropy - La santé n’attend pas

La santé n’attend pas

Nouveau

Dans les régions les plus pauvres du monde, les enfants et les nouveau-nés continuent de mourir à un rythme effréné. Ces décès sont principalement imputables à la distance, au coût et à la faiblesse des services de santé. Le temps est également un facteur important : plus la prise en charge des enfants est tardive, plus le risque de décès est élevé. Depuis plus de dix ans, Muso collabore avec le gouvernement malien pour transformer la manière dont les soins de santé sont dispensés afin de pouvoir traiter les malades quelques heures après l’apparition des premiers symptômes. Le « modèle de soins de santé « proactifs » de Muso consiste à former des agents de santé communautaires qui se rendent dans les villages pour trouver et soigner gratuitement les personnes malades à domicile, ou les mettre en contact avec des cliniques publiques compétentes, sans attendre que les patients se décident à aller à l’hôpital, souvent tardivement. Dans les communautés où ce système a été mis en œuvre, la mortalité des enfants de 0 à 5 ans a chuté de 115 à 7 décès pour 1 000 naissances vivantes, le taux le plus bas de tous les pays d’Afrique Sub-saharienne. Notre soutien à Muso va permettre la constitution d’une équipe d’assistance technique dédiée auprès de gouvernements, décideurs politiques et personnel de santé au Mali et hors de ses frontières pour encourager l’adoption de cette stratégie de soins de santé communautaires proactifs pour la survie des enfants, l’amélioration de la santé maternelle et la couverture de santé universelle.

Durée
2019-2022
priorité
Accès aux services de base
pays
Mali
partenaire
Muso

Contexte

 

Le Mali essaie depuis des années de maîtriser la propagation de maladies infectieuses évitables telles que le paludisme, la pneumonie et la diarrhée. Toutefois, le pays présente actuellement un des plus haut taux de mortalité pour les moins de 5 ans (101 décès pour 1 000 naissances vivantes).

Depuis 2008, Muso collabore avec le gouvernement malien pour transformer la manière dont les soins sont dispensés. Dans les communautés de la périphérie de Bamako (la capitale et plus grande ville du pays, où le modèle de soins proactifs de Muso a été appliqué), la mortalité des enfants a été réduite par un facteur de dix en trois ans.

Action

Muso cherche à éradiquer les décès évitables dus à la pauvreté en transformant la manière dont les soins de santé sont dispensés. Son modèle de soins proactifs se développe selon trois axes :

  • Recherche proactive : des agents de santé communautaires et des membres des communautés repèrent les patients lors de visites à chaque domicile, pour leur permettre de recevoir des soins le plus tôt possible. Les agents de santé bénéficient, fréquemment et régulièrement, des conseils d’un superviseur spécialisé qui leur apporte un encadrement personnalisé.
  • Soins à domicile : les agents de santé communautaires fournissent un ensemble de soins à domicile qui comprennent le planning familial, l’examen du nourrisson, le traitement des enfants souffrant de paludisme, de diarrhée, de pneumonie ou de malnutrition.
  • Accès rapide aux cliniques : les agents de santé identifient les patients plus gravement malades et les dirigent vers des centres de santé publics dans lesquels Muso prend en charge les frais de santé, améliorent les infrastructures et forme le personnel pour permettre un accès rapide à des soins de qualité pour tous.

Résultats attendus

Notre financement doit permettre à Muso de constituer une équipe d’assistance technique dédiée pour collaborer avec les gouvernements, décideurs politiques et personnels de santé au Mali et hors de ses frontières pour encourager l’adoption de cette stratégie de soins proactifs pour la survie des enfants, l’amélioration de la santé maternelle et l’accès universel aux soins.
Nous contribuons ainsi aux objectifs stratégiques de Muso pour permettre notamment :

  • Un accès aux soins à 450 000 patients au Mali grâce à l’intervention directe de Muso
  • Un accès aux soins pour quelque 18 millions de patients au Mali grâce à la mise en œuvre du modèle par le gouvernement au niveau national
  • Une assistance technique dédiée à un pays supplémentaire pour la mise en œuvre de la stratégie de soins proactifs.

Stratégie à long terme

La stratégie de soins de santé proactifs de Muso, qui revient entre 10$ et 13$ par personne par an en sus des dépenses de santé actuelles du gouvernement, est conçue pour être économique et applicable à l’échelle nationale.

En 2019, plusieurs composantes de cette stratégie ont officiellement été adoptée par le gouvernement malien dans le cadre de la réforme nationale du système de santé communautaire qui sera mise en œuvre dans les quatre prochaines années. Le gouvernement s’est engagé aussi à adopter le système de gestion de la performance de Muso pour encadrer et évaluer les agents de santé communautaires.