Cartier Philanthropy - Les grands-mères allument la lumière

Les grands-mères allument la lumière

Finalisé

Le Barefoot College de Tilonia en Inde a formé 14 femmes illettrées ou semi-illettrées d’âge moyen au Cambodge, au Myanmar et au Vietnam à devenir ingénieures en énergie solaire. À l’issue d’une formation pratique de six mois, les diplômées ont installé des panneaux solaires dans onze villages qui n’avaient aucune chance d’être connectés au réseau électrique traditionnel. 739 ménages ont maintenant accès à l’énergie solaire. L’électricité propre a réduit les coûts de l’éclairage, permis la génération de revenus, et diminué ou éliminé les risques d’incendie et la pollution intérieure dues aux lampes à pétrole traditionnelles. Les enfants peuvent aussi étudier à la nuit tombée.

Durée
2014-2016
priorité
Développement social et économique des femmes
pays
Cambodge Myanmar Vietnam
partenaire
Barefoot College

Résultats obtenus

L’approche du Barefoot College a permis aux communautés jusque-là négligées d’accéder à une énergie propre, favorisant ainsi la création de nouvelles voies vers l'autonomie et la collaboration. Le modèle du Barefoot bouscule les notions et les attitudes traditionnelles : il propose une formation à des femmes illettrées ou semi-illettrées d’âge moyen (souvent grand-mères) dans des communautés rurales pauvres, car elles se sentent concernées par l’avenir de leur village et n’ont aucune envie de le quitter pour trouver un meilleur emploi ailleurs. Il garantit ainsi que les connaissances acquises ne disparaissent pas.

Le principal objectif du programme est de valoriser les femmes et les rendre autonomes grâce à la technologie, à travers la gestion de l’éclairage et de la recharge des téléphones portables de leur communauté.

Les résultats suivants ont été obtenus :

  • 14 femmes illettrées et semi-illettrées d’âge moyen du Cambodge (4), du Myanmar (6) et du Vietnam (4) ont été formées et sont devenues « ingénieurs aux pieds nus » au Campus Barefoot à Tilonia, en Inde. Elles ont appris à fabriquer et à installer des systèmes d’éclairage domestiques, maitrisant ainsi des compétences techniques et retrouvant confiance en elles-mêmes. Cette formation leur a ainsi permis d’exercer une certaine influence au sein de leurs communautés, devenant un exemple pour les jeunes hommes et les jeunes femmes.
  • 739 ménages ont été pourvus en énergie solaire par les diplômées, qui sont désormais responsables de la réparation et de l’entretien des panneaux solaires dans leur communauté. Elles sont également chargées de partager et de diffuser leurs connaissances et former d’autres femmes afin de développer les compétences locales.
  • Des comités villageois de l’énergie et de l'environnement ont été mis en place dans les trois pays pour assurer le suivi de la maintenance du matériel, gérer les initiatives solaires et collecter les contributions mensuelles auprès des ménages connectés. Les membres ont été formés aux tâches de gouvernance et de comptabilité.
  • Dans les villages disposant de l’énergie solaire, les risques de pollution de l’air, d’incendie et les dangers pour la santé sont considérablement réduits, de même que les risques de déforestation et de dégradation des terres.
  • La qualité de la vie sociale et économique s’améliore dans les sept communautés visées car l’accès à l’électricité multiplie les opportunités, permettant notamment des activités après la tombée du jour comme les cours du soir et le petit commerce nocturne, la transformation des denrées alimentaires et la production artisanal. Dans de nombreux cas, de petits magasins ont ouvert dans les communautés rurales, facilitant l’accès aux produits de base.

Le Barefoot College s’est associé au Gret au Vietnam ainsi qu’à d’autres partenaires au Myanmar. Le Gret a également été chargé de réaliser une évaluation technique du travail mené au Cambodge.