Cartier Philanthropy - Des soins médicaux jusqu’aux plus isolés

Des soins médicaux jusqu’aux plus isolés

Nouveau

Les soins médicaux primaires sont une nécessité. À Madagascar, ils permettent de traiter la majorité des problèmes de santé : maladies infectieuses, malnutrition, mortalité infantile et maternelle. Depuis 2014, PIVOT se concentre spécifiquement sur le district rural d’Ifanadiana, d’environ 200 000 habitants, afin de démontrer que son modèle de couverture sanitaire universelle peut être durable, réplicable et adaptable à l’échelle nationale. PIVOT fournit des soins primaires dans des centres de santé et veille à ce que ces derniers disposent tous de ressources humaines et matérielles suffisantes et de qualité. Avec plus de 70 % de la population vivant à plus de cinq kilomètres à pied de l’un de ces centres, il était capital de soutenir un réseau d’agents de santé communautaire professionnels et dynamiques qui interviennent à domicile. L’organisation soutient également les services de l’hôpital public du district. L’objectif est que d’ici 2022, tous les habitants du district d’Ifanadiana aient accès aux soins de santé primaires.

Durée
2021-2022
priorité
pays
Madagascar
partenaire
PIVOT

Contexte

Madagascar est l’un des États les plus pauvres au monde et son système de santé l’un des moins développés. Sur les 24,9 millions d’habitants que compte le pays, 72 % vivent dans une extrême pauvreté, et près d’un enfant de moins de 5 ans sur deux souffre d’un retard de croissance dû à la malnutrition – le quatrième taux le plus élevé au monde. En moyenne, un enfant sur sept meurt avant l’âge de 5 ans.

Action

Madagascar est divisé en 114 districts. Chacun bénéficie, du moins sur le papier, des structures sanitaires indispensables : un hôpital, des centres de santé et un réseau d’agents de santé communautaires pour une intervention au cœur des villages.

Depuis 2014, à la demande du gouvernement, PIVOT collabore étroitement avec le ministère de la Santé de Madagascar afin de faire du système de santé du district d’Ifanadiana un modèle éprouvé de couverture sanitaire universelle qui soit durable, réplicable et adaptable à l’échelle nationale. Situé dans le sud-est de l’île, à onze heures de la capitale, ce district compte près de 200 000 habitants.

L’une des priorités de l’organisation est de donner accès à ces soins primaires et communautaires aux zones les plus reculées de ce district, qui n’ont pas encore bénéficié du soutien clinique et opérationnel.

PIVOT fournit des soins médicaux primaires dans les communautés, les centres de santé et à l’hôpital afin de répondre aux besoins fondamentaux, en particulier en matière de santé infantile, de maladies infectieuses et de santé maternelle et reproductive.
Pour ce faire, l’organisation :

  • rénove des établissements pour renforcer leur sécurité et assurer la dignité des soins ;
  • dote les établissements de ressources humaines et matérielles conformes ou supérieures aux normes ministérielles ;
  • assure la stabilité des chaînes d’approvisionnement et des services biomédicaux ;
  • contribue à la formation du personnel : équipes de nettoyage, personnel médical et agents de santé communautaire.

Le modèle de prestations de soins publics conçu par PIVOT repose sur des données de terrain fiables, exploitables ainsi que sur une recherche scientifique rigoureuse et multidisciplinaire. Ces deux axes permettent à l’organisation de cibler avec efficacité les patients selon la sévérité de leurs besoins sanitaires et non selon leur situation géographique.

Résultats attendus

Nous soutenons le plan de développement de PIVOT afin que tous les habitants du district d’Ifanadiana aient accès aux soins de santé primaires d’ici 2022. L’organisation vise la rénovation de 22 centres de soin qu’elle va doter des ressources humaines et matérielles nécessaires. Elle compte aussi former et professionnaliser 705 agents de santé communautaire tout en renforçant parallèlement l’intégration des données.

Stratégie à long terme

PIVOT prévoit d’assurer une couverture sanitaire du district d’ici 2022. Ifanadiana deviendra alors un modèle de prestations de soins de santé qui permettra d’orienter les futurs plans sanitaires nationaux malgaches ainsi que de répliquer et d’adapter le programme à l’échelle nationale.