Secourir et reconstruire Beyrouth

Nouveau

L’immense explosion qui a dévasté des quartiers de Beyrouth en Août 2020 a créé d’importants besoins humanitaires immédiats et à long terme. Nous soutenons Medair pour fournir une aide d’urgence aux personnes touchées et déplacées par la catastrophe - en particulier pour répondre à leurs besoins en matière de santé et d’abris - ainsi que pour faciliter la remise en état d’immeubles d’habitation et d’établissements publics endommagés. Les équipes de Medair apporteront également un soutien psychosocial aux personnes les plus vulnérables.

Durée
2020-2021
priorité
Réponse à l’urgence
pays
Liban
partenaire
Medair

Contexte

Le 4 août 2020, une terrible explosion a secoué le port de Beyrouth avec une force équivalente à un tremblement de terre de magnitude 3.5. Les maisons se sont effondrées, les immeubles ont été détruits et les rues ont été encombrées de gravats à des kilomètres à la ronde. Les explosions ont entraîné des pertes humaines massives : plus de 190 personnes sont décédées et près de 6,500 ont été blessées. On estime que plus de 300,000 habitants ont perdu leur logement. Trois grands hôpitaux et plus d’une centaine d’écoles et centres de santé ont été gravement endommagés.

Le port de Beyrouth n’opérera pas ou ne fonctionnera que partiellement pendant des mois, ce qui aura des conséquences importantes sur la disponibilité des matériaux de construction nécessaires pour reconstruire la ville. Cette destruction aura aussi un impact sur le pays dans son ensemble, 85% des stocks alimentaires étant importés via le port.

L’explosion a porté un coup dur pour des populations qui faisaient déjà face à de multiples crises : crise des réfugiés (plus d’un million de syriens fuyant la guerre), effondrement économique et financier provoqué par un endettement extrêmement élevé qui a précipité une crise de liquidité grave, crise socio-politique profonde qui a mené à la démission de deux gouvernements en moins de six mois, ainsi que la pandémie mondiale du COVID-19, dont les cas ont explosé ces dernières semaines (Septembre 2020).

Réponse d’urgence

Medair, ONG humanitaire suisse, est active au Liban depuis 2012 et travaille principalement pour fournir des abris, articles ménagers, soins médicaux et un soutien psychologique aux populations les plus vulnérables. Depuis le début 2013, l’organisation est en charge du système d’information géographique cartographiant les quartiers précaires à travers le pays – souvent dans des zones rurales et difficiles d’accès qui n’ont ni frontières ni adresses officielles – fournissant un outil essentiel pour la coordination des interventions des acteurs humanitaires.

Après l’explosion dévastatrice du port, Medair a intensifié les secours d’urgence.

Nous soutenons les efforts de reconstruction de l’organisation afin de garantir que les familles directement touchées par l’explosion aient accès aux matériaux de première nécessité pour les abris ainsi qu’aux services de santé essentiels.

Au cours des prochains mois, Medair va mettre à profit son expertise et entreprendre les réparations d’immeubles résidentiels et d’établissements publics endommagés, en étroite coordination avec les autres acteurs humanitaires et en fonction des besoins qui évoluent constamment.

Les explosions ont causé un traumatisme grave pour des milliers de personnes. Les populations vulnérables, dont les femmes, les enfants et les personnes âgées sont parmi des plus touchées. Medair apportera également un soutien psychologique essentiel à ceux qui en ont besoin.

« J’ai vécu plus de 10 guerres et de conflits, mais je n’ai jamais vu une telle dévastation. Il n’y a pas d’endroit où aller pour se mettre à l’abri. La rue est notre maison. Maintenant, il n’y a plus rien. »

Wadeaa, who lives in a neighbourhood near the port of Beirut.