Soutien en temps de COVID-19 (II)

31 Jul 2020

Lorsque la crise a éclaté, nous sommes immédiatement venus en aide aux communautés proches de nous, tout en prenant contact avec nos 40 organisations partenaires. Nous avons financié celles qui possèdent un net avantage (Partie II).

Investir dans nos partenaires (2)

Lorsque la crise a éclaté, nous sommes immédiatement venus en aide aux communautés proches de nous, tout en prenant contact avec nos 40 organisations partenaires. Pour nous, il était essentiel d’être attentifs à leurs besoins et à leurs difficultés pour y répondre du mieux possible. Elles avaient besoin que nous fassions preuve de flexibilité et de pragmatisme, mais aussi que nous ayons pleinement confiance dans leur capacité à faire face, à s’adapter et à rebondir.

Nous avons très vite compris que certaines d’entre elles sont non seulement compétentes et équipées des réseaux nécessaires pour braver la tempête actuelle, mais qu’elles par rapport à d’autpossèdent également un net avantage res: elles mettent en place des solutions éprouvées, déjà opérationnelles et qui pourraient même se développer dans le cadre de la réponse à la pandémie.

Nous avons donc alloué des fonds supplémentaires en priorité aux organisations qui œuvrent pour l’accès à la santé, l’eau potable et aux installations sanitaires: Santé Intégrée au Togo, Pivot à Madagascar, Saha Global au Ghana, et SOIL en Haïti.

Au Togo, Santé Intégrée a créé un  modèle communautaire abordable, associant la mobilisation d’agents de santé communautaire professionnels à de meilleurs soins dans les cliniques publiques, pour permettre à l’ensemble de la population d’accéder à des soins de qualité. Nous soutenons les efforts déployés par l’organisation pour minimiser l’impact du coronavirus dans le pays, tout en garantissant la continuité des services de soins de santé primaires au sein des communautés desservies.
La mise en œuvre effective de la riposte de Santé Integrée face à la pandémie pourrait être une occasion unique d’accélérer et d’intensifier leur objectif de renforcement du système de soins de santé primaires dans tout le pays.

À Madagascar, Pivot travaille en étroite collaboration avec le gouvernement depuis 2014 pour transformer le système de santé publique d’un seul district, Ifanadiana, grâce à un modèle d’accès universel à des soins de qualité supérieure pouvant être reproduit et étendu.
Actuellement, l’organisation s’emploie à la mise en œuvre d’un ensemble de mesures de contrôle et de prévention pour contenir la propagation de la pandémie. Elle fait le maximum pour s’approvisionner en équipements nécessaires et collabore avec des partenaires tels que Community Health Impact Coalition pour développer des protocoles et des programmes de formation spécifiques.
Nos fonds servent en particulier à faciliter l’approvisionnement et la distribution des médicaments de première nécessité et du matériel et des équipements essentiels.

Saha Global forme les femmes du nord du Ghana à établir et maintenir de petites entreprises qui approvisionnent leurs communautés en eau potable à un prix abordable, ce qui leur permet de générer des revenus complémentaires. En juin, suite à l’annonce par le gouvernement de la prise en charge de toutes les factures d’eau des Ghanéens pendant trois mois et la fourniture de services de camion-citerne aux communautés vulnérables, Saha a mis en place un fonds d’urgence pour assurer l’accès à l’eau (Coronavirus Emergency Water Fund). Sachant qu’il n’existe pas de services d’approvisionnement en eau dans le nord du Ghana, cette initiative permet à 247 communautés de bénéficier d’un accès gratuit à l’eau par le biais des micro-entreprises de Saha de juin à août 2020.
Cette aide financière temporaire permettra de garantir la survie de ces petites entreprises et aura un impact positif sur les communautés desservies, ainsi que sur la relation de Saha avec le gouvernement.

À l’heure où rester chez soi est essentiel pour sauver des vies, l’importance de l’accès à des installations sanitaires est plus que jamais évidente. Depuis 2006, SOIL se consacre à la fourniture de solutions d’assainissement sûres en Haïti.
En tant que prestataire de services essentiel, SOIL est en première ligne dans la lutte contre le COVID-19 dans le pays: elle peut tirer profit de ses visites régulières à ses clients pour mener des actions de sensibilisation et distribuer des produits essentiels. Elle jouit de plus d’une relation solide avec le gouvernement, qui a sollicité son aide pour obtenir des équipements de protection et du matériel d’information pour contribuer à la mobilisation nationale.
Grâce à notre soutien, SOIL pourra déployer des toilettes publiques disponibles pour quelque 218 000 usagers sur une période de six mois et permettre le traitement adapté de plus de 70 tonnes de déchets d’origine humaine.

Nous continuerons de donner la priorité aux interventions dont l’efficacité et l’impact sont indéniables pour contenir la propagation de la pandémie de COVID-19 et de déployer tous les efforts nécessaires pour permettre à nos partenaires de faire face au cours des prochains mois. Dès que nous y verrons un peu plus clair, nous travaillerons sur des échéances à plus long terme.