Cartier Philanthropy - Au Carrefour de la Renaissance

Au Carrefour de la Renaissance

Dans des pays en développement, soumis à des crises récurrentes qu’elles soient naturelles ou politiques, des femmes se regroupent pour lutter contre la pauvreté. Leurs armes ? La solidarité et l’épargne.

Cinq portraits de femmes démontrent que l'épargne est un outil de développement

Dans la jungle urbaine de Port-au-Prince (Haïti), à Carrefour, un quartier sinistré par le séisme de 2010, Micheline Exantus Hilaire, 57 ans, anime depuis 2012 l’association d’épargne Fanm Vanyan (femmes vaillantes en créole). Grâce au prêt que les femmes de son groupe lui ont accordé, elle a pu se lancer dans une activité de couture. Pour ces femmes, c’est jour de fête. Elles sont réunies pour le grand partage : la fin d’un cycle d’épargne, où l’on se répartit les gains. La somme atteint 130 970 gourdes, soit 2240€ ! 

Micheline rayonne : « Nous avons mis en place ce système d’épargne et de crédit autogéré, sans déranger ni les banques, ni l’Etat ! Voyez le résultat de nos efforts. C’est extraordinaire, nous avons retrouvé un peu de sourire sur les lèvres ! ».

Micheline Exantus Hilaire, 57 ans

L’histoire de Micheline compose l’un de cinq portraits de femmes qui font partie du webdocumentaire interactif « Femmes Lumière » réalisé par Cyril Le Tourneur et Vincent Bonnemazou, en partenariat avec l’organisation non-gouvernementale CARE France et grâce, entre autre, au soutien de Cartier Philanthropy.

En Haïti, Côte d’Ivoire, Cambodge, Madagascar et Bangladesh, Micheline, Philomène, Sroab, Dorcas et Sumitra expliquent leurs parcours, leurs rêves et les défis auxquels font face leurs communautés. Portrait après portrait, nous découvrons également les évolutions générées par les associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC), que ce soit l’amélioration de leurs conditions de vie ou leur affirmation au sein de leur communauté. Leur autonomisation économique constitue un facteur majeur de cohésion social et de stabilité politique. Il s’agit là d’un puissant moteur de développement au présent et au futur.

Entendre leurs histoires nous permet de comprendre le rôle de la micro-épargne dans la lutte contre la pauvreté.

Découvrez le webdocumentaire : http://femmeslumiere.tv5monde.com

 

Découvrez aussi le dossier de presse dedié au webdoc.

 

Découvrir les programmes de CARE soutenus par Cartier Philanthropy: